histoiredecasablanca.ma

A partir de 1912, la construction des immeubles de la ville européenne, donnera lieu à la reconstitution fidèle des repères de la vie courante et des formes artistiques, propres aux pays d’origine des « promoteurs » particuliers. Pour la partie relative à la construction des batiments publics, le copier-coller, de l’expérience coloniale algérienne et Tunisienne, depuis 1863, sera exploité à fond pour des raisons d’unicité et d’harmonie coloniale. Il sera présenté au « grand » public comme une expérience et réalisation architecturale « unique » !

Difficile d’arrêter le progrès …

« Previous Image | Full-Size Image |  Main Gallery Page | Next Image »

histoiredecasablanca.ma