histoiredecasablanca.ma

Au lendemain du protectorat, une des rues de Casablanca, portera le nom de cet officier, le Commandant Verlet-Hanus, fait prisonnier à Marrakech par le résistant El Hiba, en compagnie du Lieutenant Harring, de l’adjudant Fiori et du Sous-lieutenant Quadi. Ils seront libérés après la défaite d’El Hiba lors de la bataille de Sidi Bou Otman en 1912.

« Previous Image | Full-Size Image |  Main Gallery Page | Next Image »

histoiredecasablanca.ma