histoiredecasablanca.ma

Une véritable école de nationalisme et de résistance aux manœuvres du protectorat : La ligue libre de football, dont Si Abdeslam Bennani était l’un des fondateurs et un des plus illustres dirigeants, va créer dans chaque quartier d’habitation des marocains, une équipe de football, celle de Derb Carrières Centrales avait pour nom Al Ittihad – l’Union. Le recrutement des joueurs passait par l’amour de la patrie. Cette image nous montre l’équipe du TAS, entourée de trois supporters de Derb Sultan, à partir de la gauche Ben Said et Si Ahmed et à droite portant le tarbouch, le fameux gardien Sebbata. A l’instar des autres équipes de quartier, l’Ittihad, effectuera, dans le cadre de la consolidation des liens entre les Marocains des différentes régions, des déplacements à Tanger et d’autres villes de la zone sud.

N.B Le nom choisi par chacune des équipes sportives à Casablanca, avait une profonde signification pour la jeunesse de l’époque. De mémoire, je cite Nadi Chaab, Al Majd, Abdelmoumen, Al Fath (futur Raja), Al Hayat, Annajm Soussi, Al Maghrib, Al Falah, Al Mansour etc.

« Previous Image | Full-Size Image |  Main Gallery Page | Next Image »

histoiredecasablanca.ma