histoiredecasablanca.ma

Pierre Parent, président des anciens combattants et victimes de la guerre, résistant, homme de conviction, il habitait à Bir Jedid. C’est lui qui accompagna le journaliste Bataille, pour rencontrer le chef de la résistance du Rif, Mohamed Ben Abdelkrim Khattabi est obtenir la libération des prisonniers militaires français.

Pierre Parent, soutiendra de toutes ses forces le rétablissement du droit et la libération du Maroc.

Il fût l’un des rares personnes étrangères, à s’exprimer dans un journal marocain, pour exprimer son avis.

Il faisait partie de ces personnes qui avaient le sens du respect du pays d’accueil et de ses habitants.

« Previous Image | Full-Size Image |  Main Gallery Page | Next Image »

histoiredecasablanca.ma