LE MYTHE DU PORT DE CASABLANCA EX ANFA

[ 0 ] 23 avril 2017 |

Le port de Casablanca …

Le choix de la ville de Casablanca comme port principal du Maroc est dû aux conditions suivantes :

  1. La courbe des fonds de – 17 s’avance loin du rivage. La jetée construit sur cette ligne de – 17 protège donc un vaste plan d’eau.
  2. Le sous-sol est formé par un rocher très dur pouvant supporter les ouvrages lourds ( silos, quai, building)
  3. Le sol se relève en pente douce : pas d’obstacle à la construction des voies ferrées et des routes.
  4. La carrière de Sidi Abderrahman fournit les blocs rocheux nécessaires à la construction de la jetée et des quais.

 

  • LE DEVELOPPEMENT DU PORT A ETE FAVORISE  PAR …
  • La riche région qui l’entoure.
  • L’exploitation des gisements de phosphates ( Khouribga )
  • L’exploitation des mines de fer de Oued Zem.

 

Le dépôt de la Compagnie Marocaine, chargée par le Makhzen, dans le cadre d’un contrat de l’exécution des travaux.

Une des rares photos des travaux au port de Casablanca, avant le bombardement de la ville.

Monument commémoratif du débarquement des troupes, après le bombardement de la ville en août 1907.

 

Une des vues du socle de la statue du Maréchal Lyautey. Difficile de s’expliquer la présence de ces enfants pieds nus …

 

Tags: , , , ,

Category: Blog

Laissez un commentaire