L’ARCHITECTURE COLONIALE AU MAROC

[ 0 ] 26 juillet 2017 |

VUE AÉRIENNE DE LA … VILLE EUROPEENNE DE CASABLANCA.

L’architecture coloniale au sein des villes européennes du Maroc et en particulier à Tanger, Casablanca, Tétouan etc. constituera une redoutable instrument de propagande, tant pour la ville internationale de Tanger que des villes sous protectorat Français et Espagnol.

Tous les autres aspects de la vie des gens du pays, de la liberté de la presse, du droit syndical, de l’égalité des salaires, de l’habitat, enseignement etc. seront relégués aux oubliettes, pour laisser place aux … cartes postales des façades d’immeubles des villes européennes !

Sous le protectorat, chacune des parties ignorait superbement ce qui se passait dans l’une ou l’autre zone d’influence.

Au lendemain de l’indépendance, une nouvelle  » politique  » du … patrimoine à travers le Maroc verra subitement le jour, les conditions d’approche, ressemblent étrangement à la période de … protectorat.

NB : Les responsables politiques de l’ex zone internationale de Tanger, ceux des protectorats français et Espagnol avaient pour principe, celui du chacun pour soi.

Casablanca.

Casablanca.

Casablanca.

Casablanca.

Tanger.

Tétouan.

Martil.

Tanger.

Tanger.

Tetouan.

Le petit dernier … une fontaine au Habous 

Tags: , , ,

Category: Blog

Laissez un commentaire