Çà…. c’était avant, hélas ! Çà…. c’était avant, hélas ! Çà…. c’était avant, hélas !

[ 0 ] 24 septembre 2017 |

Çà…. c’était avant, hélas !

C’est l’expression favorite des nostalgiques du protectorat !

Ils ne savaient pas que le couvre-feu des années 1950 à été imposé EXCLUSIVEMENT aux gens du pays, habitants des quartiers de la périphérie entre 20 heures et 6 heures du matin !

LE TRAITE FRANCO – EPAGNOL

Après le bombardement de la ville à la mélinite.

Le pacha Si Mohammed Ben Abdelouahab, seul au milieu du système le 20 juillet 1924 au sein de l’actuelle place Mohammed V.

           

LE PALMARES PREFERE DES NOSTALGIQUES !

ANNUAIRE MONDAIN DE CASABLANCA 1955

Le milieu mondain Casablancais, constitué des « décideurs », essentiellement étrangers, industriels, professions libérales, journalistes, banquiers, autorités civiles, militaires … l’élément Marocain occupait une place marginale à l’intérieur de sa Cité !

Casablanca comptait une population de 800.000 d’habitants dont plus de 85 % de Marocains.

Sur 114 Pharmaciens : 3 Marocains musulmans.
Sur 87 Dentistes – Stomatologistes : 1 Marocain musulman.
Sur 260 Médecins : 8 Marocains musulmans.
Sur 200 Avocats : 17 Marocains, dont 7 stagiaires.

Sur 2.500 Personnalités : 35 Marocains dont Glaoui, Hajoui, Cherif Kettani et Cie.

Nos amis les urbanistes viennent de lancer la démolition des …


Sous le protectorat :
La place Mohammed V ex place Lyautey.

Le Tribunal.
Au premier rang les figurants pour les besoins de la carte postale.

En raison de la deuxième guerre mondiale, la ville de Casablanca et le Maroc sous le régime de vichy.

De nombreux symboles vont disparaître au lendemain de l’indépendance du Maroc.

Le tribunal de Juridiction Française, entouré de la Subdivision, Cercle des Officiers, Services Municipaux, etc.

HAY MOHAMMEDI EX CARRIERES CENTRALES.

Tchin-tchin !

Tags: , , , ,

Category: Blog

Laissez un commentaire