LES SOUVENIRS DE NOTRE ENFANCE A CASABLANCA

[ 0 ] 14 août 2019 |

LES SOUVENIRS DE NOTRE ENFANCE A TRAVERS NOS DERBS EN ANCIENNE ET NOUVELLE MEDINA.

– Les enfants de Sidi Hmad Ou Moussa, sillonnaient la ville de Casablanca, quartier par quartier, ils connaissaient les ruelles et impasses de l’Ancienne et de la Nouvelle Médina.

En ville, avec leur tenue riche en couleurs, c’est devant les clients attablés sur les terrasses des Roi de la Bière, l’Excelsior, le Majestic et ou…La Comédie, à deux pas du Théâtre Municipal, qu’ils donnaient leur spectacle.

Ils ont eu leur heure de gloire dans les années trente, quant ils ont été engagés par le Cirque Amar ( des frères Mustapha, Ali…) Ce passage parmi l’élite du spectacle international, rehaussa la valeur de ces artistes de la haute voltige auprès des Casablancais.

Il faut savoir que Sidi Hmad Ou Moussa, patron du Tazerwalet est un des saints du Souss les plus populaires en Afrique du Nord. Les fils du saint étaient soumis à des exercices d’entraînements qui font de ces jeunes de véritables acrobates et équilibristes. Ils avaient la parfaite maitrise des arts martiaux…

En période creuse, ils sont dresseurs de singes, charmeurs de serpents, bouffons etc.

Le type classique des Ouleds Sidi Hmad Ou Moussa, porte rejetée en arrière une longue chevelure, portent un anneau d’argent qui pend à l’oreille et des vêtements à larges rayures blanches, noires, rouges et verts.

Rédigé par : Naguib Abdellah | 09 novembre 2007 à 01:45 dans MAROCANTAN.

Tags: , ,

Category: Blog

Laissez un commentaire