CASABLANCA SOUS LE PROTECTORAT

[ 0 ] 29 novembre 2015 |

 §§§§§§§§§§

Malgré les chefs d’œuvre des bidonvilles, les nostalgiques et propagandistes du protectorat, trouvent le temps, l’argent et le moyen de faire l’éloge de cette période de ségrégation et discrimination à l’encontre des gens du pays, interdits de séjours dans la ville européenne et rejetés vers les quartiers de la périphérie dans les Derbs et bidonvilles… 

De véritables falsificateurs de l’histoire de la ville de Casablanca !

Sous le protectorat ...

Sous le protectorat …

§§§§§§§§§§

Les travaux d’aménagement de la « Ville » de Casablanca :
La ville de Casablanca en chiffres à travers les statistiques des services de « l’habitat », sous le contrôle de la commission municipale.

§§§§§§§§§§

Statistiques des Médinas, Derbs et Bidonvilles ...

Statistiques des Médinas, Derbs et Bidonvilles …

Entre 1907 et 1956, les marocains n’ont jamais été associés aux « études » menées par des « spécialistes » qui se sont polarisés sur les quartiers d’habitation des gens du pays.

Il n’existe pas d’étude, ni d’éléments statistiques relatifs aux habitants de la ville européenne de Casablanca.

Cette approche sélective, considère que la situation des uns, n’a rien à voir avec les autres !

 §§§§§§§§§§

Avant l'indépendance du Maroc, pour les stratèges de la "coloniale", la carte postale constituait, un redoutable moyen de propagande et de promotion de la ville européenne, désignée sous le nom de ... Casablanca. Au lendemain de l'indépendance, ce moyen sera utilisé par les nostalgiques du protectorat, pour faire, cyniquement de l'ombre, aux réalisations économiques et sociales du Maroc indépendant !

Avant l’indépendance du Maroc, pour les stratèges de la « coloniale », la carte postale constituait, un redoutable moyen de propagande et de promotion de la ville européenne, désignée sous le nom de … Casablanca. Au lendemain de l’indépendance, ce moyen sera utilisé par les nostalgiques du protectorat, pour faire, cyniquement de l’ombre, aux réalisations économiques et sociales du Maroc indépendant !

§§§§§§§§§§

De l'histoire ... simplement : Une des ruelles d'un des bidonvilles de la ... ville de Casablanca. Rien à voir avec les cartes postales de la ... ville européenne de Casablanca ! Une réalité que les nostalgiques de la période coloniale feignent d'ignorer, pour "réécrire" l'histoire !

De l’histoire … simplement :
Une des ruelles d’un des bidonvilles de la … ville de Casablanca.
Rien à voir avec les cartes postales de la … ville européenne de Casablanca !
Une réalité que les nostalgiques de la période coloniale feignent d’ignorer, pour « réécrire » l’histoire !

De l'histoire ... simplement : Cette photo fait partie d'un reportage, réalisé par un magazine américain, qui contribuera à la découverte des carrières de Ben Msik. Les autorités coloniales de l'époque, et a leur tête le fameux Boniface, n'ont pas appréciées, la publication de ce qu'ils avaient assimilés à de la ... propagande et qui risquait de ternir l'image de la ville européenne... Il fallait le faire !

De l’histoire … simplement :
Cette photo fait partie d’un reportage, réalisé par un magazine américain, qui contribuera à la découverte des carrières de Ben Msik.
Les autorités coloniales de l’époque, et à leur tête le fameux Boniface, n’ont pas appréciés la publication de ce qu’ils assimilèrent à de la … propagande et qui risquait d’après eux, de ternir l’image de la ville européenne…
Il fallait le faire !

Category: Blog

Laissez un commentaire