LE PACHA BEN BOUBKER FACE AUX EVENEMENTS DE CASABLANCA EN 1907

[ 0 ] 30 novembre 2015 |

Collection personnelle de A. Naguib. Après le bombardement de la ville de Casablanca en Août 1907, les personnalités civiles et militaires, ont été réunis pour prendre possession de la ville de Casablanca - Dar El Baida, et non pour prendre possession de la ... bourgade de Casablanca, comme le laissait entendre la propagande coloniale. De gauche à droite, le Commandant Mangin ( qui sera chargé de la gestion de la ville occupée) Monsieur Malpertuy, le consul de France à Casablanca, l'Amiral Philibert, qui fera bombarder la ville, Monsieur Regnault, Ambassadeur de France et le Général Drude, qui fera déparquer les troupes.

Après le bombardement de la ville de Casablanca en Août 1907, les personnalités civiles et militaires, ont été réunies pour prendre possession de la ville de Casablanca – Dar El Baida, et non pour prendre possession de la … bourgade de Casablanca, comme le laissait entendre la propagande coloniale, par la voix de notre ami le … Docteur Weisgerber, auteur de publications relatives à la géographie de la Chaouia et la ville de Casablanca.

Ses travaux vont servir aux forces débarquées pour « pacifier » la région. Le Général d’Amade lui adressera ses félicitations pour le « travail » accompli en terme de textes, croquis, photos, cartes !

De gauche à droite, le Commandant Mangin ( qui sera chargé de la gestion de la ville occupée) Monsieur Malpertuy, le consul de France à Casablanca, l’Amiral Philibert, qui fera bombarder la ville, Monsieur Regnault, Ambassadeur de France et le Général Drude, qui fera déparquer les troupes.

Une des nombreuses cartes postales, publiées à partir d'Août 1907, pour promouvoir l'opération d'occupation de la ... Ville de Casablanca - Dar El Baida. Les amateurs de cartes postales évitent la publication de ce type de cartes, pour ne pas "brouiller" les ... cartes postales !

Une des nombreuses cartes postales, publiées à partir d’Août 1907, pour promouvoir l’opération d’occupation de la … Ville de Casablanca – Dar El Baida.
Les amateurs de cartes postales, très peu habituer à jouer cartes sur table, évitent la publication de ce type d’images, pour ne pas « brouiller » les … cartes postales !

§§§§§§§§§§

1907

Si Bouzid Ben Boubker

Le pacha de la ville de Dar El Baida

Originaire de la ville de Safi

Grand commis de l’Etat

Entretenait des relations cordiales avec les vingt membres du corps consulaire des puissances étrangères

Symbole de la résistance et farouche opposant aux troupes étrangères.

§§§§§§§§§§

Tous les moyens ont été utilisés pour « communiquer » avec le monde extérieur et en particulier, avec les puissances étrangères, tantôt complices où dans le rôle du « réprobateur ».

Les trois images ci-dessous (il en existe d’autres) comportent des légendes beaucoup plus « sympathiques » les unes que les autres.

§§§§§§§§§§

Les prouesses de la photographie et des cartes postales !

Si Bouzid Ben Boubker, prisonnier dans … trois bâtiments de guerre différents, pour le seul motif d’avoir protester contre le bombardement de sa ville.

Il va connaître l’exil en Algérie et enfin dans l’ile d’Essaouira

Ses biens seront saisis par l’armée d’occupation

Ce personnage hors du commun, mérite d’être connu de nos jeunes écoliers, marocains et étrangers !

§§§§§§§§§§

Le pacha Ben Boubker prisonnier à nord de la "Nive".

Le pacha Ben Boubker prisonnier à nord de la « Nive ».

§§§§§§§§§§

La légende : Prisonnier à bord du Galilée.

La légende : Prisonnier à bord du Galilée.

§§§§§§§§§§

La légende : Prisonnier de guerre sur le Desaix.

La légende : Prisonnier de guerre sur le Desaix.

§§§§§§§§§§

Category: Blog

Laissez un commentaire