LE DEPART DU RESIDENT GENERAL LE MARECHAL LYAUTEY 1912 – 1925

[ 0 ] 30 janvier 2016 |

§§§§§§§§§§

Avant son décès, le Résident Général Hubert Lyautey prépare soigneusement sa future statue équestre dont l'emplacement à été réservé par l'architecte Prost, au centre de la place ... Lyautey. Pour se faire, il fera appel au sculpteur Cogné, considéré comme l'un des meilleurs de son pays.

Avant son décès, le Résident Général Hubert Lyautey prépare soigneusement sa future statue équestre dont l’emplacement à été réservé par l’architecte Prost, au centre de la place … Lyautey. Pour se faire, il fera appel au sculpteur Cogné, considéré comme l’un des meilleurs de son pays.

§§§§§§§§§§

Le départ de Lyautey réclamé par les Francs-Maçons auprès de Paris 

L’opposition de la FMà Lyautey n’est donc pas systématique bien qu’à  peu près totale. Qu’en est-il de Lyautey à l’égard de la FM ? Peut-être a-t-il gardé un ressentiment à l’encontre du GODF à propos de l’affaire des fiches où il avait éprouvé quelques inquiétudes. Par contre, il est certain qu’il n’aimait ni le général Sarrail, réputé Franc-Maçon, ni Joffre. Au Maroc même, on peut citer la mutation du FImmarigeon, directeur de l’important Collège Musulman de Fez, sur ordre de Lyautey qui l’expédie à Oujda pour avoir sur l’enseignement au Maroc des idées nobles certes, mais non conformes aux siennes. On peut retenir la déclaration du  F:. Griguer, VM:. à Rabat en 1924 : « Quelques-uns uns des nôtres, cependant excellents maçons, hésitaient à venir prendre part à nos travaux par craintes de représailles administratives que plusieurs d’entre nous eurent d’ailleurs à subir et qui se manifestèrent par des déplacements brusques et injustifiés ». En fait, témoigne l’un des collaborateur de Lyautey, le F:. Hutin : « le maréchal Lyautey est monarchiste mais pas sectaire. Son attitude s’explique du fait qu’il ne reconnaît pas d’existence légale aux partis politiques au Maroc ; il ne les recevra jamais en que tel. Quant à la FM il l’ignore et ses membres ne se manifestent pas en cette qualité. Si des mesures de déplacement  sont prises c’est parce que, comme pour Immarigeon, on s’est  manifesté contre des décisions de la Résidence jugées arbitraires en qualité  de membre de la Ligue des Droits de l’Homme ou de partis politiques. Donc, aucun ostracisme particulier à l’égard des FF:. qu’il met dans le même sac que les membres des partis politiques de gauche. D’ailleurs il n’admet pas davantage l’ingérence de l’église et met à la porte quelques franciscains ou jésuites qui ont essayé de convertir des musulmans au catholicisme ». Cette méfiance explique qu’il soit très mal porté d’être Franc-Maçon. L’autoritarisme du « proconsul » Lyautey fait que son départ est marqué, si l’on excepte les Marocains, d’une satisfaction quasi générale : tous les partis politiques tenus la bride courte, la colonisation avide de s’étendre, le haut commandement impatient de jouer le premier rôle dans le Rif. Les FF:. également, eux qui de toute part ont aspiré à son départ et l’ont réclamé au Conseil de l’Ordre…. De Tanger où ils écrivent « le départ du maréchal Lyautey devrait avoir lieu dans les plus brefs délais ; en effet le Résident Général serait favorable au roi d’Espagne, il faut agir de suite sur M. Herriot et demander le rappel du maréchal » ; à qui le Conseil de l’Ordre répond : « Nous tiendrons compte dans la plus large mesure de ces renseignements »… de Mazagan où ils  demandent  « de remplacer le Résident Général militaire par un gouvernement civil ne possédant aucun intérêt au Maroc »; à qui le Conseil de l’Ordre écrit : « la question est grosse mais nous devons envisager sa solution ». Mogador, Rabat, Marrakech, Fez, Casablanca s’associent à cette pression. Attitude identique de la GLDF ;  parfois plus violemment sous la plume de Carette-Bouvet, inspirateur du virulent journal Le Cri Marocain, et de Dunet auteur du très critique La sanglante aventure marocaine. Toutes ces loges et tous ces FF:. « désirent en effet une collaboration de plus en plus intime des conseils élus avec le gouvernement du Protectorat. Il n’est pas mauvais que du Maroc où pendant plusieurs années a régné une véritable dictature, parte l’idée d’une collaboration de la masse avec la chose publique ». Le Conseil de l’Ordre finira par reconnaître que « il y a lieu de s’occuper de notre diplomatie à l’étranger pour que la République reflète dans le monde l’image vraie de notre pays… de remplacer le maréchal Lyautey par un administrateur civil républicain ». Dès lors, les Francs-Maçons au Maroc ne peuvent qu’applaudir la décision du Président  du Conseil Painlevé, « ce Franc-Maçon sans tablier », de mettre fin au commandement de Lyautey au Maroc. 

§§§§§§§§§§

Avant son décès, le Résident Général Hubert Lyautey prépare soigneusement sa future statue équestre dont l'emplacement à été réservé par l'architecte Prost, au centre de la place ... Lyautey. Pour se faire, il fera appel au sculpteur Cogné, considéré comme l'un des meilleurs de son pays.

Avant son décès, le Résident Général Hubert Lyautey prépare soigneusement sa future statue équestre dont l’emplacement à été réservé par l’architecte Prost, au centre de la place … Lyautey. Pour se faire, il fera appel au sculpteur Cogné, considéré comme l’un des meilleurs de son pays.

§§§§§§§§§

Category: Blog

Laissez un commentaire