LES SOUVENIRS D’ANTAN…

[ 0 ] 7 mars 2016 |

-« La mémoire de l’homme est sélective, pour certains faits, il la perd très facilement. »
Citation de Antoine de Rivarol ; Pensées inédites de Rivarol (1836) 

Les baraques des Généraux Drude et d'Amade seront classées monuments historiques A partir de 1938 ils céderont la place à la statue du Maréchal Lyautey ex Résident Général.

Les baraques des Généraux Drude et d’Amade seront classées monuments historiques. A partir de 1938 ils céderont la place à la statue du Maréchal Lyautey ex Résident Général.

Avant son décès, le Résident Général Hubert Lyautey prépare soigneusement sa future statue équestre dont l'emplacement à été réservé par l'architecte Prost, au centre de la place ... Lyautey. Pour se faire, il fera appel au sculpteur Cogné, considéré comme l'un des meilleurs de son pays.

Avant son décès, le Résident Général Hubert Lyautey prépare soigneusement sa future statue équestre dont l’emplacement à été réservé par l’architecte Prost, au centre de la place … Lyautey. Pour se faire, il fera appel au sculpteur Cogné, considéré comme l’un des meilleurs de son pays.

Au centre de la ville européenne : Légende de la carte postale émise à l'occasion de l'inauguration de la deuxième plaque commémorative par les responsables militaires de l'époque : "Plaque Commémorative du premier débarquement Français sur la terre Marocaine (7 Août 1907)

Au centre de la ville européenne :
Légende de la carte postale émise à l’occasion de l’inauguration de la deuxième plaque commémorative par les responsables militaires de l’époque : « Plaque Commémorative du premier débarquement Français sur la terre Marocaine (7 Août 1907)

Un des nombreux défilés militaires de la place Lyautey.

Un des nombreux défilés militaires de la place Lyautey.

Le cercle des officiers.

Le cercle des officiers.

Place Lyautey au premier plan le statue du Résident Général Lyautey au fond le Trésor et la résidence Lyautey.

Place Lyautey au premier plan le statue du Résident Général Lyautey au fond le Trésor et la résidence Lyautey.

façade d'un immeuble de la ville européenne.

façade d’un immeuble de la ville européenne.

L’étrange légende de la carte postale …  » Casablanca – Rue dévastée par les obus « 

En 1907 les troupes étrangères décident de partir en campagne, leur choix se portera sur la ville prospère de Dar El Baida et son port. Les responsables militaires déclarèrent qu'ils sont venus juste pour rétablir ... l'ordre et la sécurité et qu'a la première occasion, ils rebrousseront chemin !

 En 1907 les troupes étrangères décident de partir en campagne, leur choix se portera sur la ville prospère de Dar El Baida et son port.
Les responsables militaires déclarèrent qu’ils sont venus juste pour rétablir … l’ordre et la sécurité et qu’a la première occasion, ils rebrousseront chemin !

§§§§§§§§§§

Réflexion faite, on décide de rester pour "pacifier" la Chaouia.

Réflexion faite, on décide de rester pour … « pacifier » la Chaouia.

La poste...

La poste Chérifienne … Une plaque en souvenir !

La place Lyautey au centre de la ville européenne : Le temps passe tellement vite que la ville sera soumise aux fantasmes de ses "occupants" civils, militaires, vichyste, ultras etc.

La place Lyautey au centre de la ville européenne :
Le temps passe tellement vite que la ville sera soumise aux fantasmes de ses « occupants » civils, militaires, vichyste, ultras etc.

La trouvaille du siècle : Une image qui ne correspond nullement aux valeurs de la majorité de ses habitants ...

La trouvaille du siècle :
Une image qui ne correspond nullement aux valeurs de la majorité des habitants de la ville … Marocaine

La ville européenne de Casablanca.

La ville européenne de Casablanca.

Sous le protectorat ...

Autour de la ville européenne, les lieux d’habitations des gens du pays désignés à l’époque par la propagande coloniale sous l’appellation d’indigènes !

Grace à l'intervention des américains, les symboles et autres manifestations du régime vichystes, vont disparaître à jamais.

La place Lyautey sous le régime de Vichy, au fond le portrait du Maréchal Pétain à l’entrée du tribunal de juridiction française et comme à l’accoutumé, la propagande coloniale fera appel aux « cavaliers » pour faire de … l’animation et la photo « souvenirs » !

 

Tags:

Category: Blog

Laissez un commentaire