Articles recents

HISTOIRE DE … MEMOIRE ET PATRIMOINE DE CASABLANCA

HISTOIRE DE … MEMOIRE ET PATRIMOINE DE CASABLANCA

[ 0 ] 20 mai 2017 |

Au lendemain de l’occupation de la ville de Casablanca en août 1907, une suite ininterrompue de mesures seront prises par les responsables de l’administration militaire et par la commission municipale à partir de 1912, date de sa désignation par la Résidence Générale … Ces mesures auront pour effet de mettre en sourdine, une bonne partie […]

Plus

LE THEATRE MUNICIPAL DE CASABLANCA DANS LES ANNEES 1940

LE THEATRE MUNICIPAL DE CASABLANCA DANS LES ANNEES 1940

[ 0 ] 13 mai 2017 |

Un théâtre qui n’avait de municipal que le nom, il fallait attendre l’indépendance pour que les troupes marocaines, puissent présenter leurs spectacles. LE PROGRAMME DE LA SAISON QUE PRESENTAIT A LA PRESSE … MAS LE DIRECTEUR DE CE … THEATRE REPONDAIT EXCLUSIVEMENT AUX ATTENTES DES HABITANTS DE LA VILLE EUROPEENNE. Il suffit de parcourir ces […]

Plus

LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL DE CASABLANCA DANS LES ANNEES 1940

LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL DE CASABLANCA DANS LES ANNEES 1940

[ 0 ] 13 mai 2017 |

Le Conservatoire municipal de musique, de danse et de déclamation, n’avait de municipal que le nom. Les enfants des quartiers de la périphérie n’avaient aucune chance d’accéder à cet Etablissement. Ceux qui passaient à travers les mailles du filet appartenaient à une catégorie de fidèles, parmi les interprètes de l’époque.

Plus

LA MEMOIRE DE LA VILLE PRISE EN TENAILLE SOUS LE PROTECTORAT

LA MEMOIRE DE LA VILLE PRISE EN TENAILLE SOUS LE PROTECTORAT

[ 0 ] 12 mai 2017 |

Le Maroc constituera pour le protectorat, un laboratoire d’essai des divers systèmes et régimes, en zone nord pour le protectorat Espagnol, dans la zone sud sous protectorat Français, que dans la zone internationale de Tanger ( occupation espagnole dans les années 1940 … ). La ville de Casablanca, sera le théâtre de multiples  » essais […]

Plus

L’ARCHITECTURE COLONIALE AU SEIN DE LA VILLE EUROPEENNE DE CASABLANCA

L’ARCHITECTURE COLONIALE AU SEIN DE LA VILLE EUROPEENNE DE CASABLANCA

[ 0 ] 10 mai 2017 |

LA MEMOIRE DE CASA … Le lancinant discours des années 1920 : l’Architecture coloniale au sein de la ville européenne de Casablanca. On retrouve le même  » style  » à travers la plupart des villes d’Afrique du Nord y compris la zone nord du Maroc et la ville de Tanger. NB : Lire par zone […]

Plus

LA PROPAGANDE COLONIALE DANS SES ŒUVRES A PARTIR DE 1907 …

LA PROPAGANDE COLONIALE DANS SES ŒUVRES A PARTIR DE 1907 …

[ 0 ] 7 mai 2017 |

LA CARTE POSTALE ET SES SERVITEURS AU SERVICES DE LA BONNE CAUSE

Plus

CASABLANCA – LA PLACE MOHAMMED V DE 1907 A 1920

CASABLANCA – LA PLACE MOHAMMED V DE 1907 A 1920

[ 0 ] 6 mai 2017 |

La place Mohammed V, du débarquement des troupes franco-espagnoles d’août 1907,  jusqu’au retour d’exil de feu Mohammed V et l’indépendance du Maroc.

Plus

CASABLANCA – EX ANFA –  CAPITALE DE LA CHAOUIA  ET DE LA RESISTANCE

CASABLANCA – EX ANFA – CAPITALE DE LA CHAOUIA ET DE LA RESISTANCE

[ 0 ] 28 avril 2017 |

MEMOIRE PROTECTORAT CASABLANCA PATRIMOINE HISTOIRE – l’Histoire de la ville de Casablanca, dépouillée par force et par la ruse. En août 1907 Sous couvert de protection des européens de la ville de Casablanca et des … vingt consulats, les troupes franco-espagnoles vont pouvoir débarquer au lendemain du bombardement de la ville par l’armada de l’Amiral […]

Plus

LE MYTHE DU PORT DE CASABLANCA EX ANFA

LE MYTHE DU PORT DE CASABLANCA EX ANFA

[ 0 ] 23 avril 2017 |

Le choix de la ville de Casablanca comme port principal du Maroc est dû aux conditions suivantes : La courbe des fonds de – 17 s’avance loin du rivage. La jetée construit sur cette ligne de – 17 protège donc un vaste plan d’eau. Le sous-sol est formé par un rocher très dur pouvant supporter […]

Plus

LES RÉSIDENTS GÉNÉRAUX AU MAROC DE 1912 A 1956

LES RÉSIDENTS GÉNÉRAUX AU MAROC DE 1912 A 1956

[ 0 ] 18 avril 2017 |

Les Résidents Généraux et Ambassadeurs de la République Française au Maroc auprès du Sultan. de 1912 à 1956. Dans le cadre du régime de protectorat, ils avaient pour fonction, de Ministre de la guerre et des Affaires étrangères du Sultan.  1. Général (puis maréchal à partir de 1921) Hubert Lyautey : avril 1912 – octobre […]

Plus